La principale fonction de votre revêtement extérieur est de protéger vos murs, alors que la deuxième concerne l’esthétisme. Un bon entretien est donc nécessaire dans les deux cas.

Un nettoyage bien fait est généralement suffisant pour remettre les différentes surfaces à neuf. Sinon, un coup de pinceau peut faire des miracles. Certains matériaux requièrent des soins particuliers qu’il est important de connaître.

Recommandations générales

Veillez à ne pas arroser les installations électriques et à ne pas prendre d’échelle au-delà de six pieds. Avec des produits chimiques, équipez-vous de gants, lunettes de protection et manches longues. Recouvrez les plantes, respectez le temps indiqué sur les emballages et, en cas de doute, commencez avec des détergents doux.

Vinyle

Utilisez un chiffon avec de l’eau et du savon en travaillant de bas en haut et en rinçant souvent pour éviter les marques de nettoyage. Pour les taches plus tenaces, frottez légèrement avec une brosse à poils souples avec un mélange de 4 litres d’eau, 1/3 de tasse d’Hertel et 2/3 de tasse de phosphate trisodique.

Contre la moisissure ou la décoloration, employez un produit antifongique ou pour la restauration de vinyle. Il est possible de peindre le vinyle, bien qu’il soit recommandé d’engager un entrepreneur. Il faut laver la surface avec un dégraisseur, rincer, puis peindre deux couches de peinture 100 % acrylique au pinceau-rouleau ou au pistolet à peinture.

Brique et pierre

Dépoussiérez d’abord la surface avec un aspirateur. Ensuite, utilisez une machine à pression à environ 60 centimètres du mur en évitant autant que possible les joints de mortier. Si les murs sont fragilisés, frottez plutôt de l’eau et du bicarbonate de soude avec une brosse à poils rigides. Pour les moisissures, mélangez 1 litre d’eau et 2 cuillères à soupe d’eau de Javel.

Notez qu’il est généralement déconseillé de peindre de la brique ou de la pierre, car l’humidité peut y rester prisonnière, ce qui causerait un effritement. Toutefois, une peinture a été développée pour laisser respirer ces matériaux.

Enfin, un rejointoiement est nécessaire aux 25 ans pour éviter les infiltrations d’eau. Cela consiste à enlever les parties dégradées du mortier pour en remettre du neuf.

Bois naturel

Nettoyez-le avec une machine à pression basse, contenant de l’eau et du savon doux. Sinon, munissez-vous d’une brosse à poils souples.

Le bois peut s’effriter ou ternir avec le temps, donc il faut l’entretenir aux 4 à 9 ans avec une huile de lin ou un produit qui traitera le bois.

Quatre principaux types de produits sont offerts :

  • Peinture : protège à long terme, mais masque le veinage du bois.
  • Vernis : forme un film protecteur dur efficace contre l’humidité, les chocs et les UV.
  • Lasure : produit translucide efficace contre l’humidité, les insectes, les champignons et, s’il est coloré, contre les UV.
  • Saturateur : imprègne le bois en profondeur et l’empêche de s’assécher.

Fibre de bois

Il suffit habituellement d’effectuer un lavage annuel avec du savon à vaisselle. Retouchez la peinture s’il y a des égratignures.

Si la surface commence à se dégrader, la fibre de bois devient sensible à l’humidité et peut faire des cloques. Pour éviter cela, il existe une peinture pour revêtement en fibre de bois qui empêche l’infiltration d’eau.

Aluminium

Dans une machine à pression à faible débit ou avec une brosse à poils doux, utilisez un nettoyant tout usage avec de l’eau. Pour les taches tenaces, mélangez 1/3 de tasse de détergent, 1/3 de tasse d'eau de Javel et 1/3 de tasse de phosphate trisodique.

Si l’aluminium est oxydé, frottez doucement avec une laine d’acier très fine. Faites des mouvements de haut en bas et non circulaires pour éviter les égratignures. Il est facile de peindre l’aluminium s’il est décoloré, tâché ou légèrement bossé.

Métal et acier

Pour un nettoyage de base, servez-vous simplement d’un boyau d’arrosage avec de l’eau claire. S’il y a des traces de goudron ou autre, priorisez de l’essence minérale, puis du savon appliqué avec une brosse douce.

S’il y a de la rouille de surface, vous pouvez la traiter puis étaler un inhibiteur de rouille ou une peinture adaptée.

Acrylique (SIFE)

Lavez l’acrylique à l’eau claire ou avec du détergent à vaisselle et une brosse à poils doux. Inspectez fréquemment les murs et, s’il y a des fissures, réparez-les avec l’application de stuc déjà mélangé.

Pour le peindre, il est recommandé de faire affaire avec un professionnel. Il pourra préparer la surface et, avec un fusil pulvérisateur, la couvrir d’une peinture ou d’un enduit permettant au revêtement de respirer.

Source: centris.ca

 

Par 86857